Appel à projets: résidence de production artistes du Cameroun

Appel à projets résidence de production pour 2 artistes en arts visuels du Cameroun

Programme de résidences à la Friche la Belle de Mai «Résidence Méditerranée»

en collaboration avec la Friche la Belle de Mai et FRÆME

Un projet soutenu par le Fond de Dotation Compagnie Fruitière

Commissariat Elise Atangana

 

CALENDRIER

Septembre – Décembre 2019
Date limite de candidature : dimanche 23 juin 2019

PRÉSENTATION

Depuis 2015, la Friche la Belle de Mai et l’Institut Français du Maroc ont initié le programme « Résidence Méditerranée ». Élargi en 2017 avec l’Institut Français d’Algérie et en 2018 avec l’ambassade de France en Iran, ce dispositif de résidences a pour objectif l’accueil d’artistes émergents marocains, algériens et iraniens à Marseille pour encourager leur mobilité en Méditerranée.

Cette résidence à la Friche leur propose un cadre de recherche et de création sur mesure qui leur permet de développer leur pratique artistique et de (re)découvrir la scène artistique française.

Dans ce cadre, le Fonds de Dotation Compagnie Fruitière s’associe à ce dispositif pour développer ce projet multi-partenarial en intégrant le territoire de l’Afrique Subsaharienne à cette dynamique. Ainsi, deux artistes émergents camerounais seront accueillis en 2019 à la Friche pour une résidence sous le tutorat de Fræme, structure productrice d’arts visuels à la Friche la Belle de Mai. Ils participeront ensuite à une exposition collective à la Friche, mis en œuvre par Fræme, dans le cadre de la saison Africa 2020 et dont le commissariat sera assuré par Elise Atangana.

Le jury de la résidence est composé de Alain Arnaudet, directeur général de la Friche la Belle de Mai & Lu cie Duriez, directrice de la production et du développement culturel , Véronique Collard Bovy directrice générale de FRÆME, Marie-Pierre Fabre présidente du Fonds de Dotation Compagnie Fruitière, Elise Atangana commissaire indépendante, Christine Blachère vice-présidente de la Fondation Blachère.

Contexte de l’appel à candidature :

Les deux lauréats devront prendre en compte le contexte de Marseille pour y réaliser leur projet. Les résidents pourront ouvrir un nouveau champ de réflexion. Ils pourront prendre de la distance sur leurs pratiques actuelles, pour expérimenter une autre approche ou finaliser une création en cours en lien avec la ville. Les artistes pourront porter leur regard sur ses territoires, son histoire, ses croisements géographiques et culturels.

Pendant leur résidence, la présence des artistes sera organisée sur les réseaux professionnels ainsi que des moments d’échanges auprès des professionnels de passage à Marseille. L’œuvre produite devra dialoguer avec le public. Les artistes pourront produire l’une des formes suivantes : peinture, installation plastique, installation vidéo, live, création sonore, nouveaux médias. Il sera donné une attention particulière aux créations plastiques, aux récits, l’usage des matières naturelles ou de la technologie dans le projet.

Elise Atangana s’intéresse ici à l’ouvrage La Dimension Cachée de l’anthropologue Edward T. Hall. Il nous apprend que c’est celle du territoire de tout être vivant, animal ou humain, de l’espace nécessaire à sn équilibre. Chez l’homme, cette dimension devient culturelle et fait notre identité.

Les Instituts Français de Yaoundé et Douala sont en accompagnement des artistes dans le cadre de l’obtention des visas.

MODALITÉS D’ACCUEIL

– Mise à disposition d’un atelier de 60 m² avec connexion internet, à la Friche la Belle de Mai
– Mise à disposition d’une chambre individuelle dans la villa sur le site de la Friche la Belle de Mai (à 10mn du centre-ville en transport en commun)
– Honoraires de 3000 euros
– Bourse de production de 3000 euros
– les per-diem sur la période de résidence
– Accompagnement artistique et professionnel par l’équipe de FRÆME et d’Elise Atangana
– Des visites d’ateliers avec des professionnels de l’art sont organisées durant toute la durée de la résidence
– Prise en charge du voyage A/R de l’artiste

CONDITIONS

La candidature est ouverte aux artistes arts visuels de NATIONALITÉ CAMEROUNAISE ayant un projet spécifique relatif au contexte curatorial définit par la commissaire invitée Elise Atangana. Les candidatures seront évaluées par un comité de sélection et les artistes seront avertis des résultats par email.

Pour plus d’information et pour candidater, consultez www.ifcameroun.com.

Yaounde Photo Network